mercredi 18 mars 2009

"Je ne serai pas le président qui augmentera les impôts"

Le président de la République dans sa rationalité légendaire et dans un effort d'absolue transparence a déclaré "Je ne serai pas le président qui augmentera les impôts" à propos des velléités de remise en cause du bouclier fiscal par une partie des députés UMP. Cette tentative d'une partie des députés pour montrer que l'UMP écoute tout de même le peuple ne trompe personne mais va tout de même dans le bon sens.

D'une manière plus globale, il est plus que temps de mettre fin au "boulet fiscal" qui empêche la France de sortir de la crise tout en plombant son budget.

Bref, le placard à archives s'agitant de façon frénétique, je l'ai ouvert pour vous montrer ce qu'il recelle. Regardez et écoutez, ça date de 1999, mais à l'époque Nicolas Sarkozy était déjà sur la mauvaise pente tandis que François Bayrou lui disait ses 4 vérités.

Aucun commentaire: