dimanche 11 octobre 2009

Retour sur l'actualité de la semaine.

Lundi : Rio de Janeiro accueillera les Jeux Olympiques d'été de 2016.

La nouvelle est tombé en fin de semaine précédente, mais la plupart des journaux s'y attardent en début de semaine. La ville de Rio de Janeiro, ma favorite, remporte donc l'organisation des JO d'été de 2016 qui se dérouleront pour la première fois de l'histoire en Amérique du Sud. Chicago au dossier mal ficelé et soutenu du bout des lèvres par Obama a été éliminé d'entrée de jeu. Ajoutons que les États-Unis ont accueilli les JO en 1996 à Atlanta. JO de 1996 qui restent connu depuis comme les JO Coca-Cola.
Première fois aussi que les JO d'été se dérouleront durant l'hiver austral. Mais ne boudons pas notre plaisir, ces Jeux se dérouleront dans des paysages superbes. Le président Lula qui n'a pas ménagé ses efforts en a pleuré de joie en conférence de presse.
Bravo au Brésil donc !


Mardi : Référendum populaire et nouvelle polémique Frédéric Mitterand.

Les résultats de la consultation populaire sur le statut de la Poste a mobilisé plus de 2 millions de français. Le résultat : un rejet massif du projet gouvernemental. Le Parti socialiste et l'opposition demandent l'adoption rapide des lois organiques d'application nécessaires à l'organisation au référendum d'initiative populaire prévu par la modification constitutionnelle de 2008.

Lundi soir sur France 2, Marine Le Pen dénonce les propos qu'a tenu Frédéric Mitterand dans son livre "La mauvaise vie" publié en 2005 et qui selon elle font l'apologie du tourisme sexuel. Polémique qui fait suite au soutien apporté par le ministre de la Culture et de la Communication à Roman Polanski, accusé de pédophilie et en détention provisoire en attendant une possible extradition vers les États-Unis.


Mercredi : L'Élysée pirate des DVD !

Le Canard enchaîné révèle que l'Élysée et plus précisement son service de communication a copié comme un vulgaire trafiquant de DVD, un documentaire diffusé sur France 5 en Juillet. Documentaire qui loue tellement les qualités présidentielles que l'on pourrait le qualifier de document de propagande. Chez Galaxie Presse, à qui on montre le DVD copié dont le service de communication de l'Élysée n'a fait que refaire la jaquette comme un vulgaire marchand des puces, on se marre. Il faut dire que la société de production avait envoyé gratuitement 50 DVD au service de presse de l'Élysée. Dommage que l'HADOPI ne soit pas encore en place. Nul doute que l'autorité aurait fait condamné ces dangereux pirates !

Dans la langage commun, on appelle ça se faire prendre la main dans le sac.


Jeudi : Le charcutage autour des collectivités locales se transforme en véritable carnage.

Le quotidien "Le Monde" consacre une page entière à la question de la réforme des collectivités territoriales. Abordant la "réforme" des collectivités locales extrêmement constestée quelque soit le camp dans lequel on se situe, la polémique se cristallise surtout sur le mode de scrutin envisagé pour élire les futurs conseillers territoriaux : uninominal majoritaire à un tour à 80% et proportionnel à 20 %. Le but est de réduire le poids de l'exigence de parité qui pose problème à l'UMP mais aussi et surtout de favoriser l'UMP par un mode de scrutin à un tour. Non content de remettre en cause, plus de 200 ans de tradition institutionnelle, cette "réforme" prévoit l'élection de tous les élus locaux le même jour et ce afin d'éviter la campagne électorale plus ou moins permanente qui marque le quinquennat Sarkozy et fait perdre des points au clan présidentiel tout en soulignant les atteintes à la démocratie perpétrées par le gouvernement.

On apprend ensuite qu'Alain Marleix présente son projet de charcutage électoral à l'Assemblée. L'opposition qui ne pouvait espérer avoir la majorité à l'Assemblée que si elle réussissait à avoir 50,4% des suffrages devra si le texte est adopté obtenir 51,4% des suffrages pour espérer être majoritaire. Un déni de démocratie qui n'effraie pas la paire de ciseaux UMP Alain Marleix.
Le texte contient un seul article " L'ordonnance n° 2009-935 du 29 juillet 2009 portant répartition des sièges et délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés (...) ainsi que la délimitation des circonscriptions législatives est ratifiée. ".
Et le secrétaire d'État de préciser : " La question qui vous est posée ne porte évidemment pas sur le tracé des circonscriptions ". Conclusion, circulez, il n'y a rien à voir. Précision utile, seul un débat oral sera prévu, les députés ne pourront déposer aucun amendement.


Vendredi : Silvio Berlusconi perd son immunité pénale.

C'est peu de dire que la décision de la Cour constitutionnelle d'Italie de la veille était attendue. Les journalistes se sont littéralement arraché la feuille avec le communiqué déclara que la loi "Alfano" qui conférait une immunité pénale aux 4 principaux personnages de l'État italien était inconstitutionnelle. La Cour a en effet jugé que seule une révision constitutionnelle pouvait permettre de conférer une telle immunité. Au surplus, elle précise que la loi votée contrevient au principe d'égalité des citoyens devant la loi. Une bataille de gagné pour les légalistes italiens qui leur évite un recours devant le CEDH qui aurait pu durer de longues années. Plusieurs procès à l'encontre du Cavaliere peuvent donc reprendre. Berlusconi qualifie les juges constitutionnels de juges rouges. Du côté du parti "Italie dei Vallori" d'Antonio Di Pietro, on ne cache pas sa joie et on promet d'autres actions pour lutter contre les conflits d'intérêt. Antinio Di Pietro et son parti demande la démission de Berlusconi. Les avocats du président du Conseil italien précisent que si " la loi est égale pour tous, son application ne l'est pas forcément " . Des propos qui veulent tout dire !

Précisons que Reporters sans frontières menace de placer l'Italie sur sa liste des pays où la liberté de la presse est en danger.


Samedi : Obama, un Nobel de la paix surprenant !

Barack Obama a été choisi par le comité Nobel pour le prix Nobel de la paix. Le président américain dans un discours tout en retenue précise qu'il ne le mérite pas et glisse discrètement qu'il fera tout pour sortir l'Irak et l'Afghanistan de leur situation de guerre. Après seulement quelques mois d'exercice, le président américain a certes montré une certaine volonté d'apaiser les relations internationales mais n'a rien réalisé ou presque de concret. Ajoutons aussi que son pays est en guerre en Irak et en Afghanistan. Le Nobel de la paix à un président d'un pays en guerre ? C'est plutôt surprenant. Entre étonnement et fierté, dans le monde entier en dépit des concerts de louanges dont la France n'est pas exempte, on peut distinguer des voix discordantes qui trouvent que d'autres personnalités auraient plus mérités ce prix telles que Hu Jia qui s'est vu décerné le prix Sakharov 2008 par le Parlement européen.

Parlement européen qui a sélectionné les 3 finalistes pour le prix Sakharov 2009 :
- le docteur Izzeldin Abuelaish qui a perdu sa famille dans un bombardement israëlien en Janvier 2009, personnalité qui se bat pour la paix en Palestine et qui désire mettre en place une fondation pour développer l'éducation des femmes à Gaza et dans le monde;

- l'assocation Mémorial, dont le premier dirigeant fut Andreï Sakharov, qui cherche à promouvoir la défense des droits fondamentaux dans les pays issus de l'ancien bloc communiste et soviétique;

- le journaliste erythréen Dawit Izaak, emprisonné pour des raisons politiques depuis 2001 et considéré comme un traitre dans son pays. Son crime ? Se battre pour une presse indépendante et demander une expertise indépendante sur la guerre entre l'Éthiopie et l'Érythrée.

Le successur d'Hu Jia sera connu le 22 Octobre prochain.

2 commentaires:

Nemo a dit…

Dimanche,
Le MoDem se prend une fessée dans la 12e circonscription des Yvelines...snif...

Orange pressé a dit…

C'était prévisible !