vendredi 17 avril 2009

HADOPI : Jack Lang votera POUR.


On aurait pu croire qu'il était encore de gauche mais non !
Alors qu'il a toujours sa carte au PS, parti plutôt opposé à la loi Création et Internet dite "HADOPI" qui a été rejetée par ses camarades socialistes, Jack Lang a annoncé ce Vendredi 18 Avril 2009 qu'il allait voter POUR ce texte liberticide.

Beaucoup pensaient que son expérience comme ministre de la Culture puis ensuite comme ministre de l'Éducation nationale aurait pu lui servir et le mettre en pointe du mouvement contre ce texte scandaleux mais non, l'ambition personnelle est la plus forte. M. Jack Lang souhaite être ministre et comme il n'a toujours pas été débauché par Nicolas Ier et alors même que la popularité de ce dernier se perd dans les limbes de l'enfer, il fait tout pour plaire au monarque tout puissant. C'est triste de constater à quel est tombé un tel homme par le simple volonté de devenir ministre alors que l'on sait pertinemment que les ministres n'ont qu'un rôle décoratif avec Nicolas Sarkozy.

J'ai pensé qu'une telle personne élue dans une circonscription ancrée à gauche aurait pu oublier ses ambitions personnelles et penser à l'intérêt général, proposer des solutions innovantes pour lancer une politique de la culture réellement ambitieuse et créatrice de richesses. Au lieu de cela, nous avons un homme qui plie chaque jour un peu plus l'échine devant un monarque chaque plus détesté et haï c'est dommage mais cela montre bien l'esprit de cour qui entoure le pouvoir du président de la République.

2 commentaires:

Christophe Ginisty a dit…

Il n'est pas exact de dire que le PS est farouchement opposé à la loi Hadopi : Au Sénat, personne n'a voté contre, il n'y a eu que l'absentation du groupe CRC-SPG qui regroupe essentiellement des communistes.

Et c'est d'ailleurs bien désolant que Messieurs les Sénateurs soient aussi complaisants vis à vis de ce texte. Mais tout cela se fait dans la plus grande discrétion, comme ça ils sont tranquilles.

Orange pressé a dit…

Disons que globalement le PS est contre.