samedi 2 mai 2009

« Calomniez ! Calomniez ! Il en restera toujours quelque chose. »

L’UMP n’a toujours pas de programme mais cherche tout de même à faire campagne sur … sur … du vide. Hormis la présidence française rabâchée en permanence alors qu’elle n’a ni été extraordinaire ni catastrophique, juste correcte, et que celle-ci est bien finie depuis un moment. L’UMP donc cherche à faire campagne mais sans liste ni programme, chose qui relève plus de la marche les yeux bandés sur une autoroute très fréquentée que de la clairvoyance.

C’est dans ce contexte que la phrase de Beaumarchais prend un sens tout particulier. Alors que France 2 a récemment diffusé un docu-fiction sur la fin de Roger Salengro, figure du Front populaire. Dans ce contexte, un jeune populaire (Frédéric Falcon) et alors même que France 2 diffusait ce Vendredi 1er Mai, un autre docu-fiction sur Pierre Bérégovoy cette fois, cette personne a décidé de créer un groupe sur Jean-François Kahn.
Objet du groupe, vous pouvez le voir sur la capture d’écran que j’ai moi-même réalisé à partir de Facebook : calomnier.
Si je ne range pas tous les jeunes populaires dans le même sac et que je pense que c’est une action isolée, je ne peux m’empêcher de relever que de nombreux jeunes populaires de l’Est ont adhéré à ce groupe ce qui ce cela n’est pas généralisable à l’ensemble des jeunes populaires, cela démontre néanmoins une certaine tendance pour une partie d’entre eux.

L’intitulé du groupe est sans équivoque. Jean-François Kahn y est dénoncé successivement comme « un piètre journaliste et [un] orateur raté » et de poursuivre que « les électeurs de l’Est mérite mieux et sont humiliés ».
Reprenons, Jean-François Kahn est depuis longtemps journaliste et essayiste. Je ne partage pas toutes ses idées, voire même je suis contre certaines de ses propositions mais je dois reconnaître que c’est un bon journaliste.
Les faits sont là, cet homme a créé 2 hebdomadaires qui ont réussi, le 1er a réussi, le 2e a considérablement augmenté ses ventes alors que le contexte n’est pas favorable à la presse, montrant par là qu’un journal indépendant est un journal qui se vend.
Ensuite, on peut aimer ou ne pas aimer Jean-François Kahn, mais on doit lui reconnaître que c’est un bon orateur. Il arrive à accrocher le public, à le faire rire, à l’interpeller. Chacun de ses discours ou prises de position fait son petit effet. Bref, c’est tout le contraire d’un Raffarin ou d’un Fillon.

Enfin, notre jeune populaire indique que les électeurs de l’Est méritent mieux. Je confirme ! Les français n’ont que faire de ces méthodes qui utilisent la calomnie comme moyen de faire campagne. Que l’UMP se batte sur les programmes et les faits, faits qui sont têtus. La présidence française a été correcte, le programme et les listes UMP pour les européennes ne sont toujours pas finalisés à 5 semaines du scrutin.

Enfin, petite question subsidiaire ? Demandez aux habitants de l’Est quels sont les principaux candidats dans leur région et donnez-leur ensuite la réponse. La plupart vous répondront qu’ils ne connaissent pas les noms ou seulement certains. Lorsque vous leur direz quels sont les différents candidats, ils vous répondront poliment que le candidat UMP leur est inconnu mais pas le candidat MoDem, Jean-François Kahn.

Un signe annonciateur pour le scrutin de Juin prochain ?


Aucun commentaire: