samedi 5 décembre 2009

Arras, Jour 1 : entre espoir et (sur)réalisme.

Premier jour de Congrès à Arras, début d’un moment où l’on pense souvent que tout est possible. On y envie d’y croire mais des limites se font déjà sentir. Pourtant, et ce, malgré les nombreux départs, le Mouvement démocrate a des ressources. Aux termes de ces 3 jours, le MoDem sera-t-il en ordre de bataille, prêt à faire démentir toutes les mauvaises nouvelles annoncées par les instituts de sondage ? Nous verrons bien ! En attendant, quelques échos de ce premier jour à Artois Expo.


Débat sur Copenhague avec Yann Wehrling.
Peu après mon arrivée et après avoir fait un petit tour pour saluer ici et là mes amis du Nord et du Pas-de-Calais mais pas seulement, je me suis rendu au débat avec Yann Wehrling, tête de liste pressentie pour le MoDem en Alsace. Pour poser le cadre, un film « L’Ile aux Fleurs » (de 1989) a été projeté. Traitant sur un ton satirique la question des déchets et de manière plus générale de la pertinence de notre mode de développement économique, ce film a suscité de nombreuses réactions. Si la plupart d’entre elles étaient très intéressantes, je déplore que dans nombre de cas, celles-ci aient été trop générales ou contraires trop spécifiques à un sujet donné.

Pour ma part, je suis intervenu pour rappeler que notre réflexion devait nécessairement s’inscrire dans le cadre des élections régionales de Mars prochain. Il est en effet indispensable de penser et d’avoir dès maintenant en tête l’idée que nous devrons présenter des projets et des idées plus que concrètes devant des électeurs qui pour la plupart se contrefichent de la crise hydrique en Afrique, des réfugiés climatiques ou encore des conséquences du méthane sur le réchauffement climatique.

En réponse aux nécessaires moyens que les régions doivent mettre pour développer les politiques environnementales comme l’a mentionné Yann Wehrling, il m’a aussi semblé important de souligner que les régions n’auront plus les moyens de moduler la fiscalité locale si la réforme de la fiscalité locale est adoptée telle quelle.

Suite à ce débat, François Bayrou est arrivé et a pu faire un petit discours avant que tout le monde partage un moment de détente autour d’un verre.


Débat sur les régionales avec Jean-Marie Vanlerenberghe.
Multiplication des réunions et contexte oblige, j’ai choisi de me rendre à la réunion sur les régionales animée par Jean-Marie Vanlerenberghe (JMV) sur les régionales. L’objet de cette réunion était de régler les questions d’organisation, de fonctionnement autour de la constitution des listes et des chefs de file départementaux et régionaux. Nécessité qui a cependant connu quelques évènements pourtant prévisibles. Il est ainsi de la remise en cause du mode de désignation. Il fallait s’y attendre, en remettant en cause le mode de désignation choisi le 04 Juillet lors du Conseil national du 24 Octobre, les militants ont pour certains eu l’impression de se « faire avoir » [en quelque sorte] et plusieurs personnes sont intervenues pour demander qu’un vote des militants sur le choix des têtes de liste départementales. Si je comprends les revendications de ces personnes, il est maintenant trop tard pour vouloir changer les choses. Choix délibéré de la direction du MoDem de retarder pour mieux imposer, il faut maintenant se rendre à l’évidence, le calendrier ne permet plus de rectifier les choses. Il va donc falloir faire avec pour réussir la campagne à venir ou tout du moins éviter la catastrophe.

L’autre question « polémique » qui a été à l’ordre du jour, c’est la question « CAP 21 ». Le fait que plusieurs fédérations CAP 21 aient directement décidés de négocier avec Europe-Écologie pour les régionales est révélateur d’une sorte de fracture entre les militants démocrates « purs » et les militants démocrates « CAP 21 ». Ainsi, s’en est suivi un clivage qui pour moi n’a pas lieu d’être. J’ai trouvé en effet surréaliste que l’on s’attarde sur cet aspect comme si être membre de CAP 21 était une tare ! Les prises de position hétérodoxes de Corinne Lepage ne doivent pas y être pour rien. Cette dernière abordera d’ailleurs probablement le sujet aujourd’hui ou demain.

Mais la chose qui m’a le plus surpris, c’est la « leçon » qu’a voulu me donner Jean-Marie Vanlerenberghe (JMV) lors de ce débat sur les régionales. Avec tout le respect que je dois au maire d’Arras et le bon boulot qu’il fait comme élu local, il me semble que parfois, il serait bon d’éviter de se poser en donneur de leçons. L’homme est un habile personnage politique et a le « talent » (si tenté qu’on puisse parler ainsi) pour répondre à une question sans apporter de réelle réponse. Aussi lorsque j’ai parlé de la nécessité d’éviter les querelles de personnes et de parler « programme », je me suis vu répondre que le sujet avait été abordé et que la question du projet se déroulait à côté ( pour information, le débat sur le projet avec Robert Rochefort se déroulait dans l’espace de plénière). JMV en a ensuite profité pour me rappeler que dans le Nord-Pas-de-Calais, 3 moments de rencontre avaient été organisés et que donc nous avions parlé projet. La réponse est un peu courte !

En effet en dehors de ces forums régionaux, intéressants cela dit, peu de débat sur les élections régionales sont organisés. Si une réflexion a démarré via un forum internet dédié, la mayonnaise a eu du mal à prendre. Mais surtout, c’est l’affirmation avec aplomb de la part M. Vanlerenberghe des forums régionaux auxquels il a peu participé. Présent à 2 d’entre eux sur les 3, je n’ai jamais eu l’occasion de le voir lors de ces réunions. Bref, faites ce que je dis et pas ce que je fais.


Les rencontres.
C’est pour moi l’aspect le plus intéressant de ce genre d’évènements, la rencontre avec d’autres militants et blogueurs. De nombreuses surprises ont marqués ce Vendredi. J’y reviendrai plus tard.
Maintenant, c’est samedi, place à la réflexion et aux débats en plénière.

12 commentaires:

cath37 a dit…

Bon congrès!
Je suis CAP21 et n'ai rien reçu du Modem national pour les elections internes dans le 37 : est-ce normal ?
D'ailleurs je ne reçois plus aucune info alors que j'étais aux UR en septembre!
C'est peut-être la raison qui a conduit certains CAP21 dans certains départements à s'associer avec un autre partenaire ...

florent a dit…

Merci pour ces éléments utiles pour les absents ^^

Guillaume a dit…

Bonjour,

Je suis en charge de l'animation de la plateforme http://lesdemocrates.fr

A la recherche d'une Une sur Arras, je suis tomber sur votre article de blog : est-il possible de le reprendre sur le blog de la rédaction, en tant que "blogueur invité"?

Bon Congrès :-)

Guillaume

Daniel Testard a dit…

Intéressant ce retour sur la réunion à propos des "régionales". J'espère que d'autres, présents à cette réunion, auront à coeur de faire partager à d'autres leur vécu et leurs impressions.
Pour ma part, n'étant pas candidats aux "régionales" (dont la préparation s'est faite dans un contexte que je déplore), j'avais choisi de participer aux échanges sur le "projet" animés avec brio par Robert Rochefort.
J'ai apprécié, en regrettant que les échanges aient dû être abrégés par des contraintes de temps.
A +
nota - je n'ai pu participer ce samedi, mais serais présent ce dimanche.

Orange pressé a dit…

@ cath37 : Oui, c'est très étonnant. Les "CAP21" sont pourtant des démocrates comme les autres.

@ Florent : De rien, c'est fait pour. Blogueur du Nord, je ne pouvais passer à côté de l'évènement.

@ Guillaume : Tu peux reprendre tout ce que tu veux tant que tu cites la source. A venir, demain le jour 2 puis le jour 3 dans la soirée de dimanche.

@ Daniel : Il me paraissait essentiel de faire partager mon ressenti de la réunion et des divers évènements qui ont eu lieu.
Je confirme ce que tu dis sur Robert Rochefort, sa façon de mener les débats est vraiment brillante.
Les échanges écourtés sont certes frustrants du point de vue de la démocratie mais sont parfaitement légitimes car on ne peut discuter des heures. Il faut être efficace. Et sur ce point, Robert Rochefort est très bon !
Enfin, je précise que je participe à la totalité du Congrès. Nous nous verrons donc ce dimanche matin.

Anonyme a dit…

@cath37 :
Les CAP 21 sont des démocrates comme les autres, ainsi, comme tous les autres adhérents (je ne fais pas de distinction entre "purs MoDem" et CAP 21), ils devront se prononcer sur le choix des têtes de listes dans chaque région, après le congrès (un calendrier précis a été donné par JMV, lors de la réunion de vendredi, mais j'avoue ne pas avoir retenu les dates). Je trouve malhonnête de la part de notre sémillant juriste de laisser croire que les CAP 21 sont mis à l'écart : ceux qui se sont porté candidats sur les listes du MoDem pour les régionales ont reçu la même information que les autres et l'ensemble des adhérents participeront au vote .

Orange pressé a dit…

@ Anonyme : Personne ne dit qu'être CAP 21 était différent d'être MoDem, au contraire !
C'est durant la réunion avec JMV qu'au fur et à mesure des échanges on s'est rendu compte que dans l'esprit d'une partie des militants, cette différence existait.

Zenon a dit…

Effectivement lors de la réunion deux ou trois intervenants ont cru bon d'insister sur le fait qu'ils étaient CAP 21, nous sommes tous membres du même mouvement, en quoi cette précision était-elle nécessaire ? Méfions nous des esprits de chapelle ! Enfin comment ne pas s'attendre à de réactions quand on commence son intervention en affirmant : "Je suis CAP 21, sans CAP 21 le MoDem n'existerait pas !", comme l'a fait une militante alsacienne ?

Orange pressé a dit…

S'il ne faut pas insister sur nos différences, il ne faut pas les ignorer non plus et c'est d'ailleurs ce qui fait notre richesse.

Le MoDem est né de la volonté commune de l'UDF, de CAP 21 et de nouvelles personnalités de créer autre chose en se retrouvant autour d'un projet. Il est important de ne pas l'oublier non plus.

cath37 a dit…

@ Anonyme,
Non je puis vous certifier que je ne reçois plus AUCUNE information du modem et pourtant CAP21 est bien co fondateur du modem.

Anonyme a dit…

@cath37
Je peux vous assurer qu'il y avait de nombreux membres de CAP 21 présents lors de la réunion des candidats pour les régionales, ils avaient donc reçu une invitation, tout comme les autres, il n'y a pas d'ostracisme à l'égard de CAP 21 . Si vous n'avez rien reçu, il s'agit peut-être d'un bug informatique, cela arrive (ex : le responsable de ma section n'avait pas reçu l'info pour cette réunion, il est pourtant "pur MoDem") . En tout cas la consultation des adhérents débute demain, elle se fait sur internet, je vous suggère donc de vous rapprocher du Mouvement national pour pouvoir participer au vote .

Orange pressé a dit…

@ Zenon : Il y a des erreurs volontaires. Espérons toutefois que vous ayez raison.