mardi 22 décembre 2009

Régionales. Une idée pour passer de bonnes fêtes.

Le calendrier nous le rappelle chaque jour, les fêtes de fin d’année arrivent, et les élections régionales aussi. En tant que lecteur de ce site, la politique fait très probablement partie de vos activités ou alors le sujet vous intéresse beaucoup. Chaque année, vous participez à des repas de famille ou alors les organisez. Comme à chaque fois, vous parlez de votre travail, et si vous êtes francilien des grèves dans les transports, des impôts locaux qui augmentent, vous échangerez aussi les dernières nouvelles des membres de la famille un peu éloignés ou absent mais à un moment ou un autre, n’y tenant plus, vous essaierez de parler politique ou alors on abordera le sujet à votre place en vous demandant sur le ton de plaisanterie, si vous êtes candidat. Quelque soit votre réponse, le sujet sera sur le tapis et tout le monde pensera sans le dire (quoique !) : « Oh, il/elle va encore nous saouler avec ça ! ».
D’où la question que certains d’entre vous se posent surement : «De quelle manière aborder le sujet en amusant tout le monde sans pour autant dire n’importe quoi ?»

Après plusieurs expérimentations, j’ai trouvé la solution à vos problèmes. Enfin, le chose n’est pas de mon invention mais elle est très efficace. La solution à vos problèmes, on la doit aux Jeunes populaires. Les plus rapides auront déjà trouvé, pour les autres, il s’agit du Lipdub mis en ligne récemment par le mouvement jeunes de l’UMP. La plupart d’entre vous l’ont très certainement vu et se demande en quoi il peut constituer un divertissement.



Les conditions à remplir.
En réalité, pour vraiment que l’effet soit maximum, il vous faut réunir différentes conditions.
Il vous faut donc :
- la vidéo du lipdub des jeunes populaires éventuellement sous-titrée pour une meilleure compréhension;
- un moyen de visionner la vidéo de préférence relié à Internet pour ensuite aller sur les sites des jeunes populaires : ordinateur, smartphone ou autre ;
- des sièges confortables pour profiter de l’évènement ;
- vous ;
- mais surtout l’élément le plus important, une ou des personnes qui ne se préoccupent pas de politique. Cet élément est le plus important, sans lui, rien n’est possible et votre moment de divertissement tombe à l’eau.

Une fois les conditions réunies, vous pouvez vous installer et commencer le visionnage du fameux Lipdub en question.



La « projection ».
C’est LE moment. Normalement, si tout se passe bien et si les personnes que vous avez choisi sont de bonne humeur et/ou ont déjà éclusé quelques verres, vous devrez pouvoir vous amuser.
Si le lipdub en lui-même est un moment de franche rigolade, le visionner avec des personnes qui ne s’intéressent pas à la politique est un vrai moment où les fous rires s’enchaineront au fur et à mesure des réactions des spectateurs qui deviennent autant de phrases cultes. A croire que ceux-ci (ou celles-ci) sont des fans inconditionnels de Jean-Claude Van Damme. Moyen aussi de voir quel regard portent les gens sur les politiques, c’est un vrai moment de fraicheur !
Ainsi, j’ai pu mener une telle expérience hier avec une connaissance et relever quelques passages qui sur le coup ont été très drôles. Extraits.


Peu après le début de la vidéo, alors que nous étions hilares, il se trouve que la connexion connait des ratés. Et mon interlocuteur de dire après 1’30 : « C’était tellement pourri qu’Internet, il a sauté ! ». Puis les voyant déambuler de façon « spontanée » dans les couloirs du TGV : « En fait, ils se sont perdus. Ben, ça se voit sur leur tête, ils ont tous l’air paumé. », avant quelques secondes plus tard « En fait, c’est un trou, ils peuvent plus en sortir. » et voyant un jeune homme avec un chapeau de paille qui devait symboliser l’attachement aux paysans de l’UMP, il me dit « Attends, regardes ! Il est perdu, on dirait un fermier ! ».


Rapidement, nous arrivons à la fin de la vidéo. Voyant tous les participants, la bouche en cœur, il se demande « Ben, ils ouvrent tous la bouche ? ». Puis entendant la voix-off de Xavier Bertrand dire « Changeons le monde ensemble ! » sur fond de Terre vue de l’espace pour faire écolo, il répond du tac au tac un révélateur « Ouais ben sans moi ! ». Un véritable cri du cœur qui en dit long sur l’état d’esprit du quidam vis-à-vis de l’UMP.


Puis le générique apparaissant et comme nous visionnions la vidéo depuis le site des jeunes populaires, on pouvait apercevoir à droite les traditionnels raccourcis vers les réseaux sociaux. L’un d’entre eux invite le visiteur à se tenir au courant de l’activité des jeunes populaires sur Facebook par l’expression suivante : « Suivez nous sur Facebook ! ». Là encore, commentaire criant de vérité : « Non, je préfère éviter ».



Continuant à jeter un coup d’œil rapide, nous tombons sur la page formation des jeunes populaire intitulé JUMP formation. Peut-être un peu fatigué, je me suis demandé s’il parlait de la chanson de Van Halen. Bref, il clique et on se retrouve dans l’espace formation.


Là, il me dit « On nous lave le cerveau ? » avant de lire que les jeunes populaires entendent « Former l’élite de demain ». Il se tourne alors vers moi en me déclarant : « Eh ! Faut vous aligner ! ». Le site défile, on passe de page en page, jusqu’à se retrouver sur la carte Google montrant les différents endroits où ont eu lieu les différentes sessions de formation. Les lieux sont marqués par des logos UMP de différentes couleurs ce qui inspire la réflexion suivante à mon interlocuteur : Purée ! Y en a partout ! Ça pousse partout, on dirait des champignons nucléaires. C’est du poison ! ». Je lui confirme alors qu’effectivement c’était dangereux et que pour sa santé, il valait mieux éviter.


Nous poursuivons notre voyage sur le site enfin les sites des jeunes populaires et tombons alors sur le désormais bien connu « La France change ». Commentaire « Ah bah depuis que Nicolas Sarkozy est là, c’est sur ! » Sous-entendu d’après la tonalité, c’est une vraie catastrophe.
Ce qui se confirme alors que nous nous retrouvons sur le site lesrevolutionnaires.fr réalisé par les jeunes populaires : « Putain, on est mal barré si c’est eux la Révolution. » ou encore « Le chef de l’État innove. Ah ouais ? ».

Mais toutes ces remarques, mes préférés sont celles que j’ai entendues à la fin. Les jeunes UMP affichent notamment leur ambition de recruter 5 000 jeunes adhérents pour l’année 2009 : « Putain les pigeons ! ». Peu avant de clore notre escapade en territoire numérique UMP, mon interlocuteur remarque le nom du site : « Lesrévolutionnaires.fr » ce qui lui a inspiré la chose suivante : « Putain ! Arrêtes-toi Nico ! ».



Conclusion.
Si vous ennuyez ou que l’ambiance n’est pas au top entre mami qui pique du nez parce que c’est l’heure de sa sieste et que le plat suivant se fait attendre, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Pour rappel, voici le lien vers l’article publié ici-même sur le sujet et intitulé : « LipDub UMP. Étape 2 - L’analyse stratégique et politique. ».

2 commentaires:

JF le démocrate a dit…

Merci pour ces excellents conseils.

Mais désolé, je suis un peu le c... de services, car je risque d'être entouré par surtout des PS... (véridique). Comment on fait face à eux? Peut-être l'objet d'un futur billet?

Orange pressé a dit…

@JF : Ça marche aussi avec des socialistes. En attendant un lipdub de gauche ? Martine lui demandera peut-être de prouver qu'il est bien de gauche...